Saint Valentin

On dit que l’origine remonte a un prête en Belgique dans la régions de Charleroi (Montignies-Sur-Sambre) en Belgique.

La vie du saint que l’on célèbre le 14 février est assez mystérieuse. Valentin serait un prêtre chrétien, mort vers 270. On dit qu’il fut condamné à mort par l’empereur Claude II pour avoir consacré des mariages chrétiens dans la clandestinité. l’empereur avait interdit ces mariages en constatant que les Chrétiens, une fois mariés, refusaient de s’engager dans les légions militaires pour ne pas quitter leur famille. Saint Valentin serait donc mort en défenseur de l’amour et du mariage. Il est mort par décapitation.

La fête des amoureux

Depuis 1496, Saint Valentin est officiellement le Saint Patron des Amoureux, sur ordre du pape Alexandre VI. A cette époque, la protection de ce Saint Patron s’appliquait surtout aux célibataires qui cherchaient l’âme soeur. Les festivités de la St Valentin visaient précisément à donner aux jeunes célibataires l’occasion de trouver un partenaire pour la vie. Différentes coutumes existaient selon les régions, comme par exemple la partie de cache cache où les jeunes filles célibataires d’un village se cachaient tandis que les hommes célibataires se donnaient pour objectif de les retrouver. Les couples ainsi formés pouvait durer le temps de la soirée ou aller jusqu’au mariage !

Sous une fête, se cache si vous gratter une autre fête. L’une remplace une autre, c’est comme à Noël.

Comme si ce prêtre de la ou il est à le pouvoir de protéger le mariage ou le couple de qui que ce soit. Cela en revient toujours à la célébration d’un mort, chose que Dieu a en horreur. La nouvelle Alliance n’a en rien aboli ce fait. La célébration des mort est interdit. Valentin est mort, mais Jésus est bel et bien vivant.

Les origines de la Saint Valentin, fêtes des amoureux. Voila pourquoi je ne fête pas.
« Saint Valentin », « Lupercales » et faux amour…Maintenant que tu sais, que feras-tu ? Un peu d’histoire à lire.
rediffusion 2014:

Le jour de la saint-valentin, le 14 février, considéré comme la fête des amoureux, les couples (préalablement formés ou en constitution) en profitent pour échanger des mots doux et des cadeaux comme preuves d’amour ainsi que des roses rouges qui sont l’emblème de la passion.

Mais sachons que l’association du milieu du mois de février avec l’amour et la fertilité date de l’antiquité.

En effet, dans le calendrier de l’Athènes antique, la période de mi-janvier a mi-février était le mois de gamélion, consacre au mariage sacre de Zeus et de Hera.Par ailleurs, dans la Rome antique, le jour du 14 février était nomme les lupercales (un jour de fête ou les jeunes filles célibataires se dispersaient aux alentours de leur village et se cachaient en attendant que les jeunes garçons célibataires les trouvent ) ou festival de Lupercus, le dieu de la fertilité, que l’on représente vêtu de peaux de chèvre.

Les prêtres de Lupercus sacrifiaient des chèvres au dieu et, après avoir bu du vin, ils couraient dans les rues de Rome à moitié nus et touchaient les passants en tenant des morceaux de peau de chèvre à la main. les jeunes femmes s’approchaient volontiers, car être touchée ainsi était censé rendre fertile et faciliter l’accouchement. Cette solennité païenne honorait Junon, déesse romaine des femmes et du mariage, ainsi que pan, le dieu de la nature.
A l’origine une coutume païenne, cette fête a finalement été assimilée par l’église catholique romaine par la désignation de saint valentin comme saint patron des couples. (!)
Et elle fait partie de la liste des fêtes « chrétiennes » (la fête de pâques, la noël…etc.) qui se sont substituées à des fêtes païennes et qui s’impose d’une façon ou d’une autre à tous les « chrétiens ».
Tandis que les fêtes de l’Éternel-YHWH, qui tiennent lieu de convocation solennelles, instituées par Elohim sont expressément ignorées.

Dieu a dit :
Romains 12-2 : « ne vous conformez pas au siècle présent, mais soyez transformés par le renouvellement de l’intelligence, afin que vous discerniez quelle est la volonté de dieu-Elohim, ce qui est bon, agréable et parfait ».

Maintenant que tu sais, que feras-tu ?
Peut-être que les cadeaux trop beaux répondent exactement aux attentes et les plans trop parfaits ?

Mais Dieu a également dit :
1 Pierre 1-14 : « comme des enfants obéissants, ne vous conformez pas aux convoitises que vous aviez autrefois, quand vous étiez dans l’ignorance

Maintenant que tu sais, que feras-tu ?

Pst. Roger

Pourquoi ne pas remettre plutôt notre couple sous la protection du Seigneur Jésus qui est vivant qu’à un mort qui ne peut rien faire. Mon couple fêtons bientôt 26 ans de mariage et Valentin n’y est pour rien. Jésus est la troisième corde de la soliditié de notre mariage.

Soyez bénis et heureux, Jésus christ étant au centre de votre mariage.

Source: http://jyhamon.eklablog.com/saint-valentin-lupercales-et-fa…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez Captcha ici : *

Reload Image