Ne vous laisser pas mettre sous un joug nouveau de la servitude

Pst. Roger

Ne vous laisser pas mettre sous un joug nouveau de la servitude

Un gars m’envoie un lien de sa page facebook de son assemblée messianique pour m’embrigader sur une page privée sans savoir le contenu. Il prétend avoir visité des unités covid, là-dessus j’ai un gros doute. De plus on ne connait pas son nom. Je décide de l’éprouver. Il traite les pasteurs qui n’ont pas les accréditations pour visiter les unités covid de chômeur.  Attention à ceux qui vous mettent sur un joug (Galates 5:1, 13). Juger nos semblables dans la foi et un scandale. L’Évangile de Matthieu 7:1-5 Nous montre ce que Jésus en pense largement pour leur dire « Hypocrite, ôte premièrement la poutre de ton oeil, et alors tu verras comment ôter la paille de l’oeil de ton frère. »

 

Comme les pharisiens ils ajoutent des règles et vous font comprendre l’enfer si vous déviez d’un iota des fêtes, des shabbat etc… Ils ont rendu la loi si dure qu’elle était devenue une malédiction. Paul écrit aux Galates 3:10 « Car tous ceux qui s’attachent aux oeuvres de la loi sont sous la malédiction; car il est écrit: Maudit est quiconque n’observe pas tout ce qui est écrit dans le livre de la loi, et ne le met pas en pratique. » et encore Jacques écrit  au chapitre 2:10 « Car quiconque observe toute la loi, mais pèche contre un seul commandement, devient coupable de tous. ». Ici nous vivons en Europe, on s’adapte. En Israël, le jour de shabbat et comme le dimanche chez nous, tout est fermé. Ils ont donc le temps.

Venir débattre pour casser ceux qui pensent pas comme eux, je vire. Il pose la question quand Jésus fut crucifié pour me dire qui m’a autorisé à tenir un culte le dimanche.

Alors quand Jésus fut livré et crucifié? Il faut retrouver le calendrier de l’époque, mais la bible dit qu’il est livré la nuit du 14 au 15 nisan. Le 14 il participe une dernière fois au repas avec tous les disciples. C’est Pessa’h, la pâque. Jésus, l’agneau final devait être livré et crucifié. Il devait être enseveli avant le shabbat, il est donc crucifié le 15 nisan.

Quand nous est-il permis de célébrer le Seigneur ensemble?

Chaque jour (voir Actes 2:46-47). J’ai réfléchi à cette question de shabbat. Je suis toujours en activité, travail, préparer les cultes et il y a un seul jour de repos pour moi-même. Le Seigneur aime nous voir nous réjouir en lui. Nous avons besoin, nous devons au moins une fois par semaine nous stopper et nous mettre à part avec le Seigneur, comme le faisait Moïse, face a face, seul a seul avec Dieu. C’est un jour non seulement pour lui, mais pour nous aussi. Nous avons besoin de repos physique. Être Bien reposé nous garde sur des bonnes bases spirituelles.  J’ai connu des séminaires de 3 jours ou 5 réunions longues se passaient. Au final, fatigué, nous ne sommes plus lucides, on donnera sans réfléchir. Le manque de repos peut nous faire prendre de mauvaise décision mais aussi abimer la santé psychologique comme un burn out.

 

Certaines branches de mouvement messianique sont sectaires et cela peut donner une mauvaise image des bonnes assemblées messianiques. Ils jugent ceux qui ne font pas  comme eux…

Dans ma vie, j’ai vécu dans une secte 6 ans et une deuxième dont l’assemblée avait fait de bon début pour finir comme secte. Je crois que mes 6 années m’ont apporté cette clairvoyance. Parfois ce ne sont pas des sectes mais des fanatiques. Noir c’est noir, il n’y a pas de souplesse… Malheur a celui qui ne pratique pas les 7 fêtes de l’Eternel. Bien que la prochaine a venir du 10 au 18 décembre Hannouka n’est pas une fête instituée par l’Eternel. C’est une fête rabbinique, dont je posterai bientôt un lien sur ce sujet.

 

Faut-il être dans la tradition ? Croyez-moi que pratiquer par tradition n’a rien de naturel.

En tout lieu, en tout temps nous célébrons l’Eternel.

 

Pst. Roger

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
29 + 6 =