Malachie

Pst. Roger

Livre de Malachie

Il faut savoir la raison en quoi le peuple trompait Dieu. Notez à la lecture du livre de Malachie que Dieu s’adresse aux lévites et aux sacrificateurs. Le contexte, c’est dans le chapitre 1 verset 6 a 8. Mais le peuple dit à Dieu « en quoi t’avons-nous trompé? » (Chapitre 3:8.). En quoi trompait-il Dieu?

Avant de lire le chapitre 3, il faut lire le premier afin de comprendre en quoi et le contexte. Tout le livre de Malachie est basé sur ce fait, lisons: « Un fils honore son père, et un serviteur son maître. Si je suis père, où est l’honneur qui m’est dû ? Si je suis maître, où est la crainte qu’on a de moi? Dit l’Eternel des armées à vous, sacrificateurs, Qui méprisez mon nom, Et qui dites : En quoi avons-nous méprisé ton nom ? 7 Vous offrez sur mon autel des aliments impurs, Et vous dites : En quoi t’avons-nous profané ? C’est en disant : La table de l’Eternel est méprisable ! 8 Quand vous offrez en sacrifice une bête aveugle, n’est-ce pas mal ? Quand vous en offrez une boiteuse ou infirme, n’est-ce pas mal ? Offre-la donc à ton gouverneur ! Te recevra-t-il bien, te fera-t-il bon accueil ? Dit l’Eternel des armées. « .

Avant de tiré des conclusions active à pointé du doigt les croyant sur un seul chapitre et 5 versets, médité, scruter et analyser tout le livre avec l’aide du Saint Esprit est conseillé. Dieu s’adressait aux lévites et sacrificateur qui offrait à Dieu des animaux boiteux, en mauvais état. Leurs désobéissance était une occasion de chute pour beaucoup, voir verset 8 dans le chapitre 2 ‘Mais vous, vous vous êtes écartés de la voie, Vous avez fait de la loi une occasion de chute pour plusieurs, Vous avez violé l’alliance de Lévi, ».

Les pasteurs ont une lourde responsabilité à la tête du troupeau. Sans cesse il doit veiller sur le troupeau qui lui est confié mais encore plus de ce qu’il en fait.

Le tâche du berger c’est de veiller à la bonne santé spirituelle des membres du corps de Christ et il peut s’en acquitter par la proximité qu’il entretient avec chacun d’eux et par sa disponibilité. Il doit être lui-même un modèle de pureté, de sainteté et de bonne conduite.

Il est écrit dans la Parole de Dieu:

Prenez donc garde à vous-mêmes, et à tout le troupeau sur lequel le Saint-Esprit vous a établis évêques, pour paître l’Église du Seigneur, qu’il s’est acquise par son propre sang. Actes 20:28

Et encore, il est écrit:

Voici les exhortations que j’adresse aux anciens qui sont parmi vous, moi ancien comme eux, témoin des souffrances de Christ, et participant de la gloire qui doit être manifestée:
Paissez le troupeau de Dieu qui est sous votre garde, non par contrainte, mais volontairement, selon Dieu; non pour un gain sordide, mais avec dévouement; non comme dominant sur ceux qui vous sont échus en partage, mais en étant les modèles du troupeau. 1Pierre 5:1-3

Ils étaient en droit de refuser leur sacrifice impurs (avec des défauts) avant de les apporter devant le Seigneur, mais ils n’ont rien fait a ce propos. Ils offraient tel quel les sacrifices, eux les derniers remparts devant l’Éternel si je peux le dire ainsi. En méditant cela, ce matin, cela m’a ouvert les yeux sur la lourde responsabilité qu’on les pasteurs a conduire et géré le troupeau.

Bonne méditation, soyez bénis

Roger

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
21 + 6 =