Les cinq ministères dans l’église

Pst. Roger

LES CINQ MINISTÈRES DANS L’ÉGLISE

Ephésiens 4 : 11-16

« 11 Et il a donné les uns comme apôtres, les autres comme prophètes, les autres comme évangélistes, les autres comme pasteurs et docteurs, 12 pour le perfectionnement des saints en vue de l’oeuvre du ministère et de l’édification du corps de Christ, 13 jusqu’à ce que nous soyons tous parvenus à l’unité de la foi et de la connaissance du Fils de Dieu, à l’état d’homme fait, à la mesure de la stature parfaite de Christ, 14 afin que nous ne soyons plus des enfants, flottants et emportés à tout vent de doctrine, par la tromperie des hommes, par leur ruse dans les moyens de séduction, 15 mais que, professant la vérité dans la charité, nous croissions à tous égards en celui qui est le chef, Christ. 16 C’est de lui, et grâce à tous les liens de son assistance, que tout le corps, bien coordonné et formant un solide assemblage, tire son accroissement selon la force qui convient à chacune de ses parties, et s’édifie lui-même dans la charité »

Un église doit être composé des 5 ministères

1. L’apôtre pose la fondation, il révèle Christ et le coeur de Christ pour l’église.
 
2. Le prophète a le rôle très spécifique d’être le porte-parole de Dieu, inspiré par le Saint-Esprit.
 
3. L’évangéliste est consumé par le désir de proclamer la Bonne Nouvelle de Jésus-Christ pour le salut des âmes, et il est prêt à donner sa vie pour ce but.
 
4. Le pasteur Comme un bon berger, veille sur le peuple de Dieu, le nourrit et le protège. Son onction lui donne de l’autorité sur l’église locale, mais il ne l’utilise pas pour dominer les autres anciens et les chrétiens qui lui sont confiés.
 
5. L’enseignant que nous pouvons aussi appelé docteur, est oint pour construire sur la fondation posée par les apôtres et les prophètes, en communiquant la doctrine biblique de Christ d’une manière claire et précise. Il aime tout particulièrement “creuser” profondément la Parole, et son onction lui permet de communiquer la vérité à l’église.
 
Chacun ont une onction particulière sans rivalité, ils doivent être Un seul corps, Un même esprit de corps pour la communauté. Sans, l’église ou l’assemblée sombre dans l’apostasie.
 
Tous n’ont pas le don d’évangéliste, de pasteur, de prophète, d’apôtre et d’enseignant. Mais ils forment Un seul corps, dans l’amour et l’unité pour le perfectionnement des saints (frères et soeurs) de la communauté.
Soyez bénis
Pst. Roger

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
14 + 18 =