Éprouvez les esprits 1 Jean 4:1

Pst. Roger

Beaucoup ont vécu l’abus, l’ont vu, et ceux qui l’ont observé avec un regard extérieur. On a un sentiment d’injustice bien souvent pour ceux qui sont abusé. Nous sommes presque impuissant face cette problématique. Parce que ceux qui sont dedans sans vérifier les Saintes Écritures croient en dur qu’il marche dans la vérité. C’est pratiquement difficile quand on les avertit car ils peuvent s’emporter. Ils se disent:

Si des gens tombent, c’est que Dieu est avec ces hommes, s’ils disent des paroles justes, c’est que Dieu est avec eux. Et pourtant Matthieu 24 parle des prophètes et « hommes de Dieu » qui ressemblent étrangement à notre temps. S’ils sont ivres, c’est que l’Esprit Saint les a touchés. Pas forcément vrai, l’ivresse peut être un signe du jugement de Dieu sur la ou les personnes, à voir dans Apocalypse 17.

Une indication en lisant les versets 1 et 2 « Puis un des sept anges qui  tenaient les sept coupes vint, et il m’adressa la parole, en disant : Viens, je te montrerai le jugement de la grande prostituée qui est  assise sur les grandes eaux.   C’est avec elle que les rois de la terre se sont  livrés à l’impudicité, et c’est du vin de son impudicité que les  habitants de la terre se sont enivrés. »

Un jugement de Dieu sur les faux prophètes et les hommes qui se détournent de la vérité. Les faux serviteurs de Dieu, tout comme le monde païen et ses rois (gouvernements) marche avec Babylone, la grande prostituée que le Seigneur nous supplie de fuir.

Dans ces grandes réunions de « Réveil » dit-on: L’atmosphère va généralement se créer par la musique. Quelques un ressentent une forme d’ivresse et même certains sont dans un état de folie, se roulant par terre etc… (Fait vécu et vu) Dans Actes 2, a la sortie de la chambre haute lors de la Pentecôte, les croyants qui ont été touché par l’Esprit de Dieu était certes comme ivre  selon l’avis de plusieurs. Ils avaient probablement la joie, mais il est à remarquer qu’ils étaient pleinement conscient puisqu’ils parlaient des langues étrangères avec les étrangers qui étaient présent à Jérusalem à cet époque.

Alors 3 000 âmes se convertissent après le discours de Pierre quand il a rappelé ce qui était écrit dans Joël. Aucun n’étaient en transe, ni se roulaient par terre ou émettaient des cris. La joie n’est pas forcements ces choses. Même, ces choses peuvent être comparées à la folie, celle du monde. (1 Corinthiens 1:20-21) « Dieu n’a-t-il pas convaincu de folie la sagesse du monde? » Pour le monde, la prédication de la croix et une folie pour les croyants. Le monde s’appuie sur sa propre sagesse, ce qui est une folie aux yeux de Dieu.

Il nous faut éprouver les esprits pour voir s’ils sont de Dieu nous recommande Jean (1 Jean 4:1). Remarquez que les voyants vous parle de votre passé en premier et selon votre état ou les émotions que vous allez montrer rien que par l’expression, ils parleront pour votre avenir qui bien souvent ne verra jamais l’accomplissement. Et l’ont dit amen parce qu’il a vu juste sur le passé.

Dans le jardin d’Eden, le serpent, rusé et utilisé par le diable a dit la vérité. Le jour où vous mangerez de ce fruit, non vous ne mourrez pas, mais vos yeux vont s’ouvrir connaissant le bien et le mal. Adam et Eve ne sont morts tout de suite, le décès se situe vers 950 ans. Ils ne connaissaient que le bien, mais après avoir gouté le fruit, ils ont vu le mal comme Dieu le connaissait. Ils ont cru et ça été lourd de conséquence.

Paul dit aux Thessaloniciens, « Aussi Dieu leur envoie une puissance d’égarement, pour qu’ils croient au mensonge, » (2 Thessaloniciens 2:11). Des personnes influant, ces « hommes de Dieu » qui était peu-être bien quand ils ont commencé et ont dévié ensuite. C’est comme ça que le diable s’introduit pour égarer même les élus s’il est possible. L’orgueil frappe ses « hommes de Dieu ». Les signes pouvant les reconnaitre sont en premiers les fruits de l’esprit et ensuite le discernement. Seul ceux qui scrute minutieusement les Saintes Écritures comme les Béréens peuvent reconnaitre ces choses.

Ce que nous jugeons, ce n’est pas la chair et le sang (l’homme) mais les esprits qui se cachent derrière. Et cela doit se produire, Jésus et toute la Parole de Dieu prophétique nous a avertis à l’avance afin que nous ne soyons pas surpris. Jésus nous recommande d’observer le figuier (Marc 13:28-30).

Vous avez peut-être été déçu des hommes influant, mais ne leur en tenez pas rigueur car ils font exactement ce que Dieu savait d’eux. Nous ne connaissons pas la profondeur, ni la hauteur et la largeur d’un homme, mais Dieu oui. Le Seigneur envoie une puissance d’égarement, c’est de cette façon ou à la fin il reconnaitra l’ivraie et le bon blé. L’ivraie sera retranchée, séparé et jeté au feu à la fin.

Lisez l’histoire du roi Achab dans 1 Rois 22 :1-40.

Prions, persévérons, soyons proche de la Parole de Dieu, soyons proche et intime avec le Père dans les cieux.

Tenez bon et soyez ferme, que le Seigneur vous fortifie abondamment et vous bénissent.

Roger

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
2 + 23 =