Église de maison

Église de maison

1. Groupe de maison – Notre concept

Nous avons les instants de louange, adoration et prière.

Partage de la Sainte Cène et partage du message. Chacun et utile et participe.

Nous encourageons:

Actes 13:15 « Après la lecture de la loi et des prophètes, les chefs de la synagogue leur envoyèrent dire: Hommes frères, si vous avez quelque exhortation à adresser au peuple, parlez. »

Les premiers chrétiens, s’édifiaient, se fortifiaient et s’exhortaient, louaient Dieu mutuellement. 1 Thessaloniciens 5:11 « C’est pourquoi exhortez-vous réciproquement, et édifiez-vous les uns les autres, comme en réalité vous le faites. » (Voir Actes 2:42-47)

2. Il y avait des prodiges et des miracles

Dans le Nouveau Testament, nous voyons toujours les assemblées se réunir dans des maisons privées, ce qui ressort des textes ci après: À Jérusalem, les premiers disciples étaient réunis dans une « chambre haute » Actes 1:1315 et 2:1 2.

La fraction du pain (la sainte Cène) se faisait dans des maisons privées Actes 2:42 et 46. On voit une assemblée réunie pour la prière dans une maison particulière, la maison de Marie, mère de Jean surnommé Marc, « où plusieurs étaient assemblés et priaient » Actes 12:12.

À Philippes en Macédoine, quand Lydie, la marchande de pourpre, crut au Seigneur Jésus et fut baptisée, elle ouvrit aussitôt sa maison aux serviteurs de Dieu et à l’assemblée naissante Actes 16:14 et 40. À Troas en Asie Mineure, l’assemblée était réunie dans une chambre haute située au troisième étage.

Elle était réunie le premier jour de la semaine pour rompre le pain Actes 20:7. À Rome, il y avait une assemblée dans la maison de Prisca et Aquilas Rom. 16:3 5. D’autres groupes de croyants devaient se réunir ensemble selon Rom. 16:1415. À Corinthe, il semble que toute l’assemblée était accueillie dans la maison de Gaïus qui donnait également l’hospitalité à l’apôtre Paul lui même Rom. 16:23.

À Ephèse, nous voyons une assemblée réunie dans la maison d’Aquilas et de Priscille, ce couple chrétien sympathique ayant quitté Rome pour s’établir à Ephèse 1 Cor. 16:19. À Laodicée, il y avait une assemblée dans la maison de Nymphas Col. 4:15. À Colosses, une assemblée se réunissait dans la maison de Philémon Philémon 2.

D’après ces textes, nous voyons les chrétiens de l’Église primitive se réunir pour le culte, l’adoration, la sainte Cène et la prière dans des maisons privées. Ils n’avaient aucun « lieu de culte » mis à part et consacré. N’y at il pas ici pour nous aujourd’hui un enseignement assez clair? Ne ferions nous pas bien de revenir à la Parole de Dieu pour retrouver la simplicité et l’humilité de l’Église primitive? Sommes nous aujourd’hui plus spirituels que ces disciples qui étaient remplis

Il y avait des prodiges, des miracles et ceci dans la simplicité. Personnes mis à l’avant plus qu’un autre, ils avaient tout en communs, ils rompaient le pain dans les maisons. Aujourd’hui frères et sœurs, nous sommes plutôt à l’écoute oui, nous sommes dans un état de paresse énorme et ignorant pour la plupart. Nous sommes dans une léthargie, un sommeil profond. Nous écoutons mais n’apprenons plus. J’ai vu que l’ennui conduit à bien des querelles, et de la jalousie.

J’encourage dans notre groupe à chercher et à partager ce qu’ils apprennent. Cela tiens en éveil le peuple. Cela n’est possible qu’en groupe de maison. Même 5 ou 10 minutes de partage, le but c’est de chercher la Parole pour mettre en pratique ce qu’ils apprennent.

J’encourage chaque membre à rechercher des moments intimes avec Dieu. Ces temps intimes ou Dieu vous parle au travers de sa Parole quand vous prier, méditer ou louer le Seigneur, vous apprenez à le connaitre.

3. Soyons des acteurs et non des spectateurs

Vous savez, l’ennui, les querelles, la jalousie, l’animosité et j’en oublie nous détruis. Trop occupé sur nos égos, nous n’apprenons plus. On écoute que nos ambitions personnelles, on écoute que notre propre volonté. On ne voit que son propre intérêt avant tout, rivale l’un contre l’autre.

Au lieu de médire, le peuple devrait édifier. Quel exemple donnons-nous?

 

Tous ne sont pas des enseignant et n’ont pas la capacité si ce n’est pas dans leurs dons, mais Paul nous exhorte d’aspirer aux dons les meilleurs. 1 Corinthiens 12:27-31

« Aspirez aux dons les meilleurs. Et je vais encore vous montrer une voie par excellence. »

Il n’y avait aucune élite chez les premiers chrétiens tels que nous le voyons de nos jours. Evidemment, la bible nous exhortent à renoncer à certaines pratique, voyons les versets: 2 Timothée 2:23-25

« Repousse les discussions folles et inutiles, sachant qu’elles font naître des querelles. Or, il ne faut pas qu’un serviteur du Seigneur ait des querelles; il doit, au contraire, avoir de la condescendance pour tous, être propre à enseigner, doué de patience; il doit redresser avec douceur les adversaires, dans l’espérance que Dieu leur donnera la repentance pour arriver à la connaissance de la vérité,… »

Je désire que vous soyez propre avant tout, d’oublier et renoncer à vos querelles, sans plus regarder derrière, OUI sans PLUS TARDER!!!

S’édifier, s’exhorter et se fortifier mutuellement, nous feront avancer et grandir. Oui, nous croyons aux dons diverses (1 Corinthiens 12) et nous encourageons chacun à aspirer aux dons les meilleurs utile au corps et non pour être glorifié lui-même.

Nos dons doivent être utiles pour le service des uns et des autres. Voilà en partie notre fonctionnement. Si vous avez des questions, écrivez-nous.

4. L’Église de maison: Notre vision

Il devrait y avoir plus de maisons ouvertes, prêtes à accueillir des réunions de prières, des cultes, des études bibliques.

Cela exige bien entendu qu’il y ait des personnes fidèles, humbles, prêtes à la communion fraternelle avec d’autres groupes, disposées à accueillir d’autres ministères.

J’encourage les frères et les sœurs isolés à tenir des réunions dans leur maison, même s’il elles ne rassemblent que deux ou trois personnes. Le Seigneur a promis sa présence et l’important c’est d’être réunis en son Nom, autour de Lui. C’est cela avant tout, « une église de maison », même si elle n’en porte pas officiellement le titre.

Lisez l’article ci-dessous:

LES EGLISES DE MAISON

Voici une pensée concernant les « églises de maison », sujet d’actualité auquel je réfléchis et que je présente ici, en m’efforçant de l’expliquer en rapport avec les Écritures et selon ce que j’ai pu observer.

Je ne connais pas par expérience la vie d’une église de maison, telle qu’elle se conçoit actuellement, quoique nous nous sommes toujours efforcés de faire de notre maison un lieu où le Seigneur est honoré.
J’ai souvent fait des réunions dans les maisons : cultes, réunions de prière, d’études bibliques, évangélisation, mais je ne considère pas qu’il s’agit d’églises de maison.

L’église locale, telle qu’elle est définie dans le Nouveau Testament se présente comme une entité distincte, une assemblée comprenant un suivi et un minimum d’organisation, dans la pratique régulière de la prière, du culte, de l’enseignement des écritures, sous la conduite de personnes responsables, des anciens.

L’Église dans la maison

Dans l’Ancien Testament, l’Éternel ordonnait à son peuple de maintenir l’observance de sa Parole dans les maisons, c’est à dire dans la cellule familiale, la maison comprenant les parents, les enfants, les serviteurs et les servantes, parfois la parenté proche.

Deutéronome 6.5/9
Tu aimeras l’Éternel, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme et de toute ta force.
Et ces commandements, que je te donne aujourd’hui, seront dans ton cœur.

Tu les inculqueras à tes enfants, et tu en parleras quand tu seras dans ta maison, quand tu iras en voyage, quand tu te coucheras et quand tu te lèveras.
Tu les lieras comme un signe sur tes mains, et ils seront comme des fronteaux entre tes yeux.
Tu les écriras sur les poteaux de ta maison et sur tes portes.

La maison familiale est le premier endroit dans lequel le Seigneur doit être honoré.

Josué proclamait devant le peuple d’Israël : Moi et ma maison, nous servirons l’Éternel. Josué 24:15

En lisant les Écritures, nous comprenons que notre maison doit être un lieu de piété, un endroit où la famille honore et sert le Seigneur.

Dans le Nouveau Testament, lorsqu’il est question de l’église qui est « dans ta maison », il s’agit d’une famille dont les membres, époux, enfants, serviteurs et servantes, observent la Parole du Seigneur. Philémon, l’ami de Paul, avait une église dans sa maison. Philémon 1:2

En visitant, sur Internet, les sites qui les présentent, j’ai cru comprendre que les églises de maison, aujourd’hui, sont des groupes de personnes qui ont établi leur assemblée dans une maison ou un appartement pour prier, lire la Bible, célébrer un culte.

J’observe aussi qu’elles ont différentes façons de fonctionner, souvent indépendamment les unes des autres, quoique certaines pratiquent une forme d’union entre elles.

J’ai relevé dans la présentation d’une « église de maison » les lignes qui suivent :

« Pourquoi « Église de maison », direz-vous ? Peut-être pour montrer un petit peu où est notre cœur : dans la maison, avec Dieu; et que nous ne souhaitons surtout pas être attaché à une groupe ou secte ou dénomination quelconque. Ce site, c’est tout simplement un endroit où nous avons décidé de présenter notre famille entendue, notre ‘église’ si vous voulez, au reste du monde. »

Je pense que cette déclaration ne reflète pas les caractéristiques de toutes les « églises de maison »

On relève différents noms : « églises de maison », « cellules de prières », « réunion de frères », groupe de maison », et d’autres encore, s’organisant sous la responsabilité du chef de famille, ou un « ancien » ou un groupe de « frères », regroupant non seulement la famille, mais aussi des frères et des sœurs du voisinage, parfois de la région.

Il me semble aussi qu’elles ne sont pas toujours en communion les unes avec les autres et peu visitées par d’autres ministères : apôtres, prophètes, évangélistes, enseignants…

Les connaissant peu, je ne puis en parler dans le détail, du moins pour celles qui sont contemporaines. Aussi excusez-moi si j’ai commis quelques erreurs dans les lignes qui précèdent. Je reviens à ce que je connais le mieux : la Parole écrite de Dieu et en ce qui concerne ce sujet, le Nouveau Testament

Ils rompaient le pain dans les maisons. Actes 2.46

C’est la première fois, dans l’histoire de l’Église, où il est fait mention de « réunions de disciples dans les maisons ».

C’était après la Pentecôte. Des milliers de personnes avaient cru au Seigneur et s’étaient fait baptiser. Beaucoup s’en étaient retournées dans leur pays d’origine, ceux qui habitaient la Mésopotamie, la Judée, la Cappadoce, le Pont, l’Asie, la Phrygie, la Pamphylie, l’Egypte, le territoire de la Libye voisine de Cyrène, et ceux qui étaient venus de Rome.

Ils s’en étaient retournés chez eux emportant dans leur cœur l’expérience bénie de leur foi nouvelle en Jésus et certainement que dans les lieux où ils habitaient, ils ont communiqué la bonne nouvelle de l’Évangile. Je pense aussi que des églises se sont formées dans ces endroits.

Cependant il y avait encore à Jérusalem beaucoup de disciples et voici ce que dit le texte.

Ils étaient chaque jour tous ensemble assidus au temple, ils rompaient le pain dans les maisons, et prenaient leur nourriture avec joie et simplicité de cœur, louant Dieu, et trouvant grâce auprès de tout le peuple. » Actes 2:46

Un peu plus loin nous trouvons une autre référence
Et chaque jour, dans le temple et dans les maisons, ils ne cessaient d’enseigner, et d’annoncer la bonne nouvelle de Jésus-Christ. Actes 5:42

Cependant, je ne pense pas qu’on puisse déjà parler d’églises de maisons, mais simplement de « réunions dans les maisons ». Ils se réunissaient simplement dans les maisons, peut-être par quartiers, pour la fraction du pain (la cène), la louange, l’adoration et la prière, mais ils se retrouvaient régulièrement ensemble au temple.

Ils formaient l’Église de Jérusalem, qui demeurait sous l’autorité des apôtres. Il y avait un lieu de ralliement, un lieu reconnu duquel ils se réclamaient.

Actes 2.44/47 Tous ceux qui croyaient étaient dans le même lieu, et ils avaient tout en commun.
Ils vendaient leurs propriétés et leurs biens, et ils en partageaient le produit entre tous, selon les besoins de chacun.
Ils étaient chaque jour tous ensembles assidus au temple, ils rompaient le pain dans les maisons, et prenaient leur nourriture avec joie et simplicité de cœur, louant Dieu, et trouvant grâce auprès de tout le peuple. Et le Seigneur ajoutait chaque jour à l’Église ceux qui étaient sauvés.

Après la grande persécution survenue à l’occasion d’Etienne, les disciples de Jérusalem continuaient de se réunir pour prier dans les maisons

Actes 12:12 Après avoir réfléchi, il se dirigea vers la maison de Marie, mère de Jean, surnommé Marc, où beaucoup de personnes étaient réunies et priaient.

Actes 12:17 Pierre, leur ayant de la main fait signe de se taire, leur raconta comment le Seigneur l’avait tiré de la prison, et il dit: Annoncez-le à Jacques et aux frères. Puis il sortit, et s’en alla dans un autre lieu.

Mais l’unité de l’église demeurait dans la ville, sous l’autorité des apôtres. Nous lisons des expressions comme :

– Les membres de l’Église de Jérusalem. Actes 11:22

– l’Église, les apôtres et les anciens. Actes 15:4

– aux apôtres et aux anciens, et à toute l’Église, Actes 15:22

Or ce que j’observe aujourd’hui, ce sont surtout des « églises de maison » indépendantes les unes des autres ou autonomes, s’ignorant souvent et quelques fois rivales !

Des églises dans les maisons

Je crois que nous pouvons parler de la première église de maison, dans le Nouveau Testament, lorsque Corneille, le centenier romain s’est converti avec toute sa maison.

Actes 10:48 Et il ordonna qu’ils fussent baptisés au nom du Seigneur. Sur quoi ils le prièrent de rester quelques jours auprès d’eux.

Ensuite d’autres se sont formées en raison des circonstances.

– La maison de Lydie, la marchande de pourpre, était aussi dans la ville de Philippe en Macédoine, un lieu où les disciples se réunissaient.

Il y avait auparavant dans la ville un lieu de prière où Paul a fait ses premières réunions.

Le jour du sabbat, nous nous rendîmes, hors de la porte, vers une rivière, où nous pensions que se trouvait un lieu de prière. Nous nous assîmes, et nous parlâmes aux femmes qui étaient réunies … Comme nous allions au lieu de prière … Actes 16: 13,16

Après sa conversion, Lydie mit sa maison à la disposition des apôtres et des nouveaux convertis de la ville de Philippe.

Lorsqu’elle eut été baptisée, avec sa famille, elle nous fit cette demande: Si vous me jugez fidèle au Seigneur, entrez dans ma maison, et demeurez-y. Et elle nous pressa par ses instances.

Quand ils furent sortis de la prison, ils entrèrent chez Lydie, et, après avoir vu et exhorté les frères, ils partirent. Actes 16:15,40

– Aquilas et Priscille, deux amis et compagnons de l’apôtre Paul, réunissaient une église dans leur maison :

Actes 18.26 Aquilas et Priscille, l’ayant entendu, le prirent avec eux, et lui exposèrent plus exactement la voie de Dieu.

1 Corinthiens 16:19 Aquilas et Priscille, avec l’Eglise qui est dans leur maison, vous saluent beaucoup dans le Seigneur.

Cependant pour l’enseignement et la prédication, Paul avait loué à Éphèse, l’école de Tyrannus, à cause du grand nombre de disciples.

Actes 19:9 Mais, comme quelques-uns restaient endurcis et incrédules, décriant devant la multitude la voie du Seigneur, il se retira d’eux, sépara les disciples, et enseigna chaque jour dans l’école d’un nommé Tyrannus.

– L’évangéliste Philippe réunissait aussi des disciples chez lui.

Actes 21.8 Étant entrés dans la maison de Philippe l’évangéliste, qui était l’un des sept, nous logeâmes chez lui. Il avait quatre filles vierges qui prophétisaient.

– L’apôtre Paul prêchait et enseignait dans les maisons des disciples :

Actes 20:20 Vous savez que je n’ai rien caché de ce qui vous était utile, et que je n’ai pas craint de vous prêcher et de vous enseigner publiquement et dans les maisons,

Dans ses salutations aux chrétiens de Rome, l’apôtre Paul nomme quelques églises de maisons :

Romains 16:5 Saluez aussi l’Église qui est dans leur maison.

Romains 16:10 Saluez ceux de la maison d’Aristobule.

Romains 16:11 Saluez ceux de la maison de Narcisse qui sont dans le Seigneur.

Philémon, l’ami de Paul avait une église dans sa maison. Philémon 1:2

Cependant, je crois, mais cela ce n’est que mon avis, qu’il y a aujourd’hui une conception et une culture des églises de maison qui ne ressemblent pas toujours à celles que nous trouvons dans le Nouveau Testament.

Dans ces églises, il s’y trouve, comme dans les églises traditionnelles, des avantages et des inconvénients :

Les avantages:

Un lieu de proximité, évitant les longs trajets pour se rendre dans une assemblée éloignée. On peut y ressentir un sentiment de communion fraternelle, plus profond que dans une assemblée qui regroupe un grand nombre de personne, donc une meilleure possibilité d’y exercer la charité à l’égard des uns et des autres.

Si le témoignage est bon, c’est un excellent moyen pour toucher avec l’Évangile les personnes qui habitent à proximité. C’est une lampe dans la maison qui éclaire tous ceux qui entrent. Matthieu 5.15
Elles ne nécessitent pas d’investissements importants pour les locaux, ni d’obligation de déclaration en association. Elles peuvent s’organiser dans la simplicité sans statuts officiels.

Les inconvénients :

Le risque de l’isolement et de vivre sa foi en cercle fermé.

La prise en main par une personnalité, un chef qui devient un gourou familial, dont la volonté est de se tenir à l’écart et d’avoir sa propre entité.

3 Jean 1.9/10 « J’ai écrit quelques mots à l’Église; mais Diotrèphe, qui aime à être le premier parmi eux, ne nous reçoit point. C’est pourquoi, si je vais vous voir, je rappellerai les actes qu’il commet, en tenant contre nous de méchants propos; non content de cela, il ne reçoit pas les frères, et ceux qui voudraient le faire, il les en empêche et les chasse de l’Eglise. »

Un autre danger, si l’amour n’y règne pas, c’est les disputes et les querelles dues à des relations plus familières, mais cela on le trouve aussi dans les plus grandes assemblées.
Il y a aussi le risque de se considérer comme la seule expression de l’église locale, l’élite.

Encouragements et conseils

Quoiqu’il en soit, il devrait y avoir plus de maisons ouvertes, prêtes à accueillir des réunions de prières, des cultes, des études bibliques.
Cela exige bien entendu qu’il y ait des personnes fidèles, humbles, prêtes à la communion fraternelle avec d’autres groupes, disposées à accueillir d’autres ministères.
J’encourage les frères et les sœurs isolés à tenir des réunions dans leur maison, même s’il elles ne rassemblent que deux ou trois personnes. Le Seigneur a promis sa présence et l’important c’est d’être réunis en son Nom, autour de Lui. C’est cela avant tout, « une église de maison », même si elle n’en porte pas officiellement le titre.

Prions afin que nos maisons deviennent des lieux de prière et de réunions spirituelles, sans pour autant se couper des relations avec les autres églises dans la ville ou la région, autant que faire se peut.

Voici quelques conseils à ceux qui voudraient ouvrir leur maison à une assemblée chrétienne :

Dans un premier temps, réunissez-vous avec quelques frères et sœurs sans autres prétentions que prier et méditer ensemble la Parole de Dieu, louer et adorer le Seigneur.
Prenez le repas du Seigneur au cours de vos rassemblements, comme les disciples de Jérusalem, qui « rompaient le pain, dans les maisons. Actes 2.46

S’il y a quelqu’un qui prophétise ou exerce les dons spirituels tenez-vous toujours fondés sur les Écritures. Actes17.11 – 1 Corinthiens 14.26 –

Demandez les visites de personnes connues pour leur ministère, leur fidélité à la Parole de Dieu, leur bon témoignage, exempte de toute extravagance ou vision personnelle

Ne laissez jamais un homme ou une femme vous dominer et s’approprier la gloire qui revient à Dieu seul. 1 Corinthiens 7.23

Ne vous laisser pas embrigader par des mouvements ou des organisations qui vous assujettiraient à leurs exigences charnelles. Galates 4.9/10

Ne vous laissez pas récupérés par des gens dont les motivations ne seraient pas pures, ni honnêtes. Galates 4.17 – 2 Timothée 3.6

Que les Écritures, l’enseignement du Seigneur Jésus-Christ et de ses apôtres, soient la règle dans vos réunions. Colossiens 3.16

Que Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ et Jésus, son Fils béni soient toujours au centre de vos louanges et de votre adoration.

Laissez le Saint-Esprit vous conduire. Sa manifestation et ses révélations sont toujours conformes à la Parole écrite de Dieu. Jean 16.13

Lorsque que le groupe s’accroît et dépasse le cadre de la famille et des amis, priez afin que le Seigneur fasse lever au milieu de vous les ministères nécessaires et s’il le faut créez « une autre église de maison », un peu plus loin.

Il y aurait encore beaucoup de choses à dire, mais j’ai voulu tout simplement vous apporter mon point de vue concernant les églises de maison, vous encourager et vous laisser quelques conseils.
Que le Seigneur lui-même vous dirige, pour votre bien-être spirituel et votre édification en Christ, par le Saint-Esprit et selon sa sainte Parole.

Si vous aussi, vous sentez cet appel de l’Église de maison et que vous désirez former un réseau de rencontre inter cellule pour des moments de partages et rencontre. Ecrivez-nous à Culte de maison « Le tabernacle ».

Mail:  « Le tabernacle »
Notre adresse se trouve en Belgique dans la région du centre (La Louvière) Soyez encouragé par notre Seigneur Jésus, ne baissé jamais les bras.

Roger (administrateur)

Nos sources:
Articles intéressant sur le sujet « Eglise de maison »:
Actes 2:42
« églises-maison.com »
Pasteurweb

Laisser un commentaire